Assistant Santé Mentale et Support Psychologique

UN High Commissioner for Refugees, Agadez, Niger
 UN High Commissioner for Refugees logo
Job Summary

Job Description

Sous la supervision de la Responsable en charge de la Santé Mentale et du chef de la Sous-délégation d’Agadez, le/la titulaire du poste aura à assumer les tâches suivantes, en accord avec les principes et valeurs humaines des Nations Unies et en adhésion avec le Code de Conduite de l’UNHCR:

A ce titre il/elle est chargé(e) de :

  • Evaluer les besoins en santé mentale des bénéficiaires de UNHCR au Niger et proposer des solutions techniques pour répondre aux besoins identifiés ;

  • Charger de la mise en œuvre des activités MHPSS dans le programme ETM ;

  • Veiller à la confidentialité des dossiers MHPSS conformément à l’éthique et à la déontologie ;

  • Assurer une collaboration efficace avec Le Ministère de la Santé et en particulier le Programme National de Santé Mentale, les Agences Onusiennes, Les ONG nationales et internationales ainsi que des autres acteurs intervenants dans la réponse MHPSS ;

  • Assurer la participation active dans tous les aspects de programme (évaluation, planification, analyse, mise en œuvre, suivi et reporting) ;

  • Participer au renforcement des capacités et de soutien du personnel UNHCR et de ses partenaires dans le MHPSS ;

  • Récolter et documenter les informations en santé mentale.

QUALIFICATIONS NECESSAIRES ET EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

  • Etre de nationalité nigérienne ou Avoir un permis de travail nigérien valide ;

  • Avoir un Diplôme universitaire (équivalent dune licence dans une profession apparentée à la santé mentale clinique (psychologie clinique, psychiatrie ou travail social clinique) Connaissances étendues en santé mentale publique et des modèles MHPSS de promotion/prévention et traitement ;

  • Avoir au moins trois ans dexpérience professionnelle dans le domaine humanitaire ou dans le domaine des refugiés ;

  • Expériences et connaissance dans la réponse psychologique et psychosociale aux victimes de violence sexuelle et de torture ;

  • Expérience dans les réponses sanitaires intégrées, fournissant des services de santé mentale intégrés aux services de santés primaires ou secondaires ;

  • Très bonnes compétences en communication et en informatique.

  • Connaissance du français et de l’anglais

  • Bonne capacité d’analyse.source:www.unhcr.org/recruit/pllnew.doc 


menu
menu